Accueil > Communiqués de presse > A supprimer > FONDATION PRINCE PIERRE
FONDATION PRINCE PIERRE

19-10-2009-
FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO

Communiqué n°4

Palmarès 2009


Le Palmarès 2009 de la Fondation Prince Pierre vient d'être proclamé :


· Lauréat du Prix Littéraire :

Pierre Mertens, Réédition Les chutes centrales, Le Grand Miroir, avril 2007

· Lauréat de la Bourse de la Découverte :

David Thomas, La patience des buffles sous la pluie, Bernard Pascuito,
février 2009

· Coup de Cœur des Lycéens

Alma Brami, Sans elle, Mercure de France

· Lauréat du Prix de Composition Musicale :

Jonathan HARVEY
Speakings, pour orchestre et électronique - Londres, le 19 08 2008

· Lauréat du Prix International d'Art Contemporain

Su-Mei Tse pour son œuvre Some Airing, 2008.



Prix Littéraire

Pierre Mertens
Réédition Les chutes centrales, Le Grand Miroir, avril 2007

Né en 1939, à Bruxelles, Pierre Mertens écrit des petites pièces dès l’âge de 11 ans. La question algérienne éveille sa «conscience politique» et il entame des études de droit international à l’Université Libre de Bruxelles, où il dirigera par la suite le Centre de sociologie de la littérature. En 1989, il entre à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. Il est critique littéraire au quotidien belge Le Soir depuis 1971.

Influencé par Franz Kafka, il commence à publier romans et nouvelles. La plupart de ses héros se caractérisent par une blessure secrète, comme l’enfant de L’Inde ou l’Amérique (1969), les protagonistes du Niveau de la mer (1970), ou le trio familial de La Fête des anciens (1971), de Nécrologies (1977) et d’Ombres au tableau (1982). Sur fond d'Histoire, ses personnages se reconstruisent après une cassure, une tragédie.

Moins intimistes, Les bons offices (1974) et Terre d’asile (1978) plongent les personnages dans la tourmente du monde contemporain. L’histoire belge y est présentée sous le regard d’un étranger et prend un sens nouveau.

Fortement influencé par la musique, omniprésente dans ses œuvres, il signe un livret d’opéra, La passion de Gilles (1982), qui sera mis en musique par Philippe Boesmans.

En 1984, Pierre Mertens change de style et de sujet avec Perdre, un roman à part, qui traite de l’amour fou. La même année, il revient à la nouvelle avec Terreurs qui fait notamment allusion au changement de régime politique en Grèce.

Avec Les Éblouissements (1987 - Prix Médicis), l’écrivain réinvente l’existence misérable et glorieuse de Gottfried Benn, intellectuel ambigu du XXème siècle qui a peu à peu rallié les rangs du IIIème Reich.

En 1995, Une paix royale déclenche un scandale en mettant en cause la famille régnante à travers un récit où se mêlent fiction et réalité.

En 1999, dans Tout est feu, il adresse à ses lecteurs un message de lucidité, de vigilance et d'espoir : « L’œuvre d’art n’est pas là pour consoler, ni pour compenser ou équilibrer le mal. Elle est une petite arme, modeste, pour faire reculer la brute ; au prix d’une certaine magie, au prix d’une espèce de chamanisme. Et je crois à cette sorte de sortilège. »

Pierre Mertens publie en 2001, Perasma, roman d’amour et de musique : « Ce chant du cygne sur l’amour qui naît, brûle et passe est comme l’ultime soubresaut d’un amant éperdu de paradis perdu. » (Marie Alstadt, Lire, mai 2001)

En 2007, le Grand Miroir réédite Les chutes centrales (Verdier, 1990), recueil de nouvelles où « Il est question de rencontres, de collisions, de retrouvailles et de diverses pertes. On prétend relater la chronique d'une destinée ou d'un instant. Mais toujours quelque chose manque. C'est en désignant ce manque que la vie, soudain, se remet en branle à travers les mots. Ou du moins son mouvement, son mystère. » (Présentation de l’éditeur)

Pierre Mertens vient de publier deux ouvrages : Le don d’avoir été vivant (Ecritures, septembre 2009) et Paysage avec la chute d’Icare (Seuil, septembre 2009).

Bourse de la Découverte

La patience des buffles sous la pluie, B. Pascuito
David Thomas

David Thomas a quarante-trois ans et vit à Paris. Après avoir été journaliste pendant une quinzaine d’années, il est aujourd’hui auteur dramatique et scénariste. Il est l’auteur de Tais-toi et parle-moi, joué à la Manufacture des Abbesses. Il a travaillé avec Agathe Teyssier aux dialogues de son premier long-métrage, La Femme invisible interprété par Julie Depardieu et Charlotte Rampling, sorti en février 2009.

La patience des buffles sous la pluie a été préfacée par Jean-Paul Dubois, enthousiasmé par le sens de l’observation et l’humour mélancolique de David Thomas dans lequel il s’est reconnu.

« Une succession de voix d’hommes et de femmes de tous âges. Précis de la vie quotidienne ou dramatique, ces 73 textes sont des petits croquis de gens plus ou moins ordinaires aux prises avec leurs doutes, leurs convictions, leurs failles, leurs forces et leurs petitesses. Dans chacun de ces polaroïds, les personnages s’expriment avec leur propre langage. Certains avec familiarité, d’autres avec retenue, ou encore naïveté, mauvaise foi ou élégance. C’est parfois drôle, parfois un peu moins. Il y est souvent question d’amour, de désamour, d’ennui ou de bonheur de la vie conjugale, mais aussi de ces moments insignifiants de l’existence qui nous révèlent autant que les grands rendez-vous. Les joies côtoient les peines, les vérités redressent les apparences, on se ment ou se livre sans pudeur comme on le ferait à un inconnu dont on se moque du jugement. On dit le faux pour adoucir le vrai, on hurle le vrai, on se fâche, bref, on tente simplement de rester vivant. Et ce, autant dans le rire que dans l’amertume. » (Présentation de l’éditeur)

« Douleur
Vous n'avez jamais pu la nommer et pourtant, vous vous êtes fait à se présence. C'est à elle que vous devez vos insomnies et vous avez fini par accepter cette difficulté à dormir paisiblement, comme on s'arrange avec les défauts de la femme que l'on aime. Si votre moral vous échappe, vous ne cherchez plus à savoir pourquoi, vous savez que votre abattement se dissipera. Sans avoir à lutter, vous sentez que tôt ou tard, votre énergie et votre courage parviendront à avoir le dessus.
Vous êtes solide. On dit de vous que vous êtes fort, que vous avez une capacité à encaisser exceptionnelle. Vous accrochez votre sourire. Vous ne vous plaignez jamais. Vous gardez vos faiblesses pour vous. Oui, oui, vous allez bien. Toujours bien. Vous savez que seuls les plus combatifs se réalisent pleinement, que le bonheur se construit, lentement, et vous êtes convaincu de l'édifier. D'être sur la bonne voie.
Vous êtes sûr de vous, vous ne doutez pas de vos plans. C'est une question de temps. Vous connaissez mieux que quiconque le sens de la patience. Vous ne craignez pas votre douleur parce que vous n'avez pas conscience de sa puissance. »

Coup de cœur des Lycéens

Sans elle, Mercure de France
Alma Brami

« Léa a dix ans. Brutalement confrontée au monde des adultes, elle n’a pour se défendre, que ses mots à elle. Elle est comme Alice au pays des merveilles, projetée dans un monde d’ombre et d’inconnu. Pourtant grâce à son innocence et à sa volonté, elle saura retrouver le chemin de la lumière.
À vingt-trois ans, Alma Brami offre avec ce premier roman un miracle d’équilibre et de justesse. En prenant la voix d’une enfant, elle soulève les questions les plus graves avec les mots les plus simples. Et on ne sait, au fil de la lecture, si elle est une adulte qui sait emprunter les pas d’une enfant, ou une enfant qui possède la lucidité d’une adulte…» (Présentation de l’éditeur)

« Quand Solène est morte, Maman a arrêté de me coiffer le matin, elle n’avait plus le temps et plus l’envie. Solène est morte, et moi, j’ai grandi d’un coup. Je suis devenue grande avec un cœur rempli de pleins de trucs dont je me serais bien passée. J’ai appris à me coiffer toute seule, à aller à l’école toute seule, à pleurer et à me consoler toute seule.
Au début, j’ai cru que je n’y arriverais pas, j’ai cru que ne pourrais plus vivre, parce que j’ai essayé de me faire ma natte, mais j’y arrivais pas. J’arrivais pas et je me disais que si j’arrivais même pas à ça, alors que j’avais vu Maman me la faire des millions de fois, eh bien que je n’arriverais à rien sans elle.»

« La force du roman tient dans ce ton enfantin évoquant l'indicible et l'impuissance face au deuil. Léa pose les questions auxquelles les adultes ne trouvent pas de réponse. Opiniâtre, elle cherche et n'élude rien. Ainsi écrit, ce premier roman évite soigneusement les écueils du pathos.» (Françoise Dargent, Le Figaro Littéraire, 4 septembre 2008)

Prix de Composition Musicale

Jonathan HARVEY
Speakings, pour orchestre et électronique - Londres, le 19 08 2008

Jonathan HARVEY (Warwickshire, 1939)

Né en 1939 à Sutton Coldfield dans le Warckickshire en Angleterre, Jonathan Harvey fut choriste au St-Michael College de Tenbury. La pratique du chant choral laissera toujours en lui l’empreinte de la musique polyphonique de la renaissance. Il étudie le violoncelle, instrument qui sera très présent dans ses créations. Son Œuvre couvre tous les genres, musique pour chœur a capella, grand orchestre, ensemble et instrument soliste. Il est considéré comme l’un des compositeurs les plus imaginatifs de musique électroacoustique.
Harvey poursuit ses études à l’université Saint-John de Cambridge. Sur les conseils de Britten, il étudie aussi avec Erwin Stein et Hans Keller, tous deux élèves de Schoenberg, et se familiarise ainsi très tôt avec la technique dodécaphonique.
La rencontre, à l’université de Princeton en 1969, de Milton Babbitt, qui lui fait découvrir les possibilités de l’informatique musicale, a une influence considérable sur son travail. Les nouvelles technologies, pourtant encore balbutiantes à l’époque, l’ouvrent à une dimension compositionnelle d’avant-garde : l’exploration du son. Concernant ce domaine, une autre rencontre décisive fut celle de Stockhausen qui le guida dans son apprentissage des techniques de studio. Leurs idées convergent sur le fait que les techniques électroniques permettent de transcender les limites physiques des sources sonores traditionnelles. Ces compositeurs sont tous deux en recherche d’un rapprochement entre le rationnel et le mystique, le scientifique et l’intuitif. En 1975, Harvey publie un ouvrage sur l’œuvre de Stockhausen.
L’invitation de Pierre Boulez à travailler à L’Ircam au début des années 80 est l’origine d’une importante collaboration donnant naissance à de nombreuses œuvres où son style personnel s’affirme : Mortuos Plango, Vivis Voco, une des compositions majeures de musique électronique (1980), Bhakti (1982) pour orchestre de chambre et bande quadraphonique. Sa pratique de l’électronique s’était déjà imposée et le cycle Inner Light est le fruit de cinq ans de cette expérience (1973-1977). Il rencontre cependant à l’Ircam le courant spectral, qu’il considère comme déterminant pour l’évolution de la musique d’aujourd’hui. En outre, le son électronique lui apparaît comme une ouverture vers les dimensions transcendantales et spirituelles qu’il souhaite inhérentes à son Œuvre.
Jonathan Harvey reçoit des commandes du monde entier, il est l’un des compositeurs d’aujourd’hui le plus fréquemment programmé, interprété entre autres par l’ensemble Modern, l’ensemble intercontemporain, Asko, Nieuw Ensemble (Amsterdam) et Ictus Ensemble (Bruxelles).
Jonathan Harvey est Docteur Honoris Causa des universités de Southampton et de Bristol, membre de l’Académie Européenne, professeur de musique honorifique de l’université du Sussex où il a enseigné pendant 18 ans, professeur émérite de musique à l’université de Stanford en Californie où il a enseigné de 1995 à 2000. Il est compositeur en résidence au BBC Scottish Symphony Orchestra.
Il reçoit en 1993 le prestigieux prix Britten de composition et en 2007, le "Giga-Hertz Grand Prize" pour l'ensemble de son œuvre avec électronique. Il publie deux livres en 1999 respectivement sur l’inspiration et la spiritualité. Dans cette quête de syncrétisme spirituel, le compositeur s’est associé à l’écrivain Jean-Claude Carrière pour la réalisation de son opéra Wagner dream sur la vie du jeune Bouddha, créé en juin 2007.
Radio France, l'Ircam et la BBC co-commandent à J. Harvey une oeuvre pour orchestre, Speakings est créée le 19 août 2008 par the BBC Scottish Symphony Orchestra, dir. Ilan Volkov, aux Proms de Londres. Le thème : Comment tendre vers la parole ou le chant par des moyens purement instrumentaux ? Jonathan Harvey réalise à son tour ce défi, par le biais de l'informatique et d'une orchestration approchant sa cible vocale. En 2009, il écrit une nouvelle œuvre de 90 minutes pour le Berliner Philharmoniker, Rundfunkchor et Simon Rattle.

Sources : IRCAM, Site Faber music

Speakings
Pour orchestre et électronique

25’
Editions Faber Music

CREATION
5 juin 2008, Festival Agora, Cité de la Musique, Paris.
Par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Pascal Rophé. Réalisateurs informatique musicale Ircam : Gilbert Nouno et Arshia Cont.

NOTICE
Il s’agit du 3ème volet de ma trilogie relative à la purification bouddhiste du corps, de l’esprit et de la parole, commandée par the BBC Scottish Symphony Orchestra.

Speakings est également une commande de l’IRCAM/ Radio France dont l’électronique a été réalisée en collaboration avec Gilbert Nouno, Arshia Cont et Grégoire Carpentier. L’œuvre est dédiée avec toute ma reconnaissance à Ian Volkov, The BBCSSO et Frank Madlener.

Langage et musique sont très proches et en même temps éloignés. Dans Speakings j’ai voulu réunir la musique orchestrale et la parole humaine. C’est comme si l’orchestre apprenait à parler, comme un bébé avec sa maman, ou comme le premier homme, ou encore comme une langue très expressive mais incompréhensible. Les rythmes et les intonations émotionnelles de la parole sont formés par la sémantique, mais par dessus tout, ils sont formés par des sentiments – de par cet aspect, ils se rapprochent du chant. Dans la mythologie bouddhiste d’Inde, il y a une notion de langage original et pur, prenant la forme des mantras – moitié chant, moitié parole. On dit que le « OM-AH-HUM » est le berceau de tout langage.
Le discours orchestral, lui-même touché par les structures du langage, est formé de façon « électro-acoustique » par des « bribes de paroles » provenant d’enregistrements pris au hasard.
Les formes spectrales des voyelles et des consonnes vacillent dans des rythmes rapides et colorés du langage à travers les textures orchestrales. Un processus de « forme vocale codée » tire avantage des complexités fascinantes du langage, telle est l’idée principale de cette œuvre.

Le premier mouvement est comme une incarnation, une descente dans la vie humaine.
Le second s’intéresse aux jacasseries frénétiques de la vie humaine dans toutes ses expressions de domination, d’assertion, de peur, d’amour, etc. Il développe l’œuvre « Sprechgesang » composée précédemment. Il se transforme jusqu’à devenir « mantra » et célèbre ainsi le langage rituel. Le mantra est orchestré et traité par une forme « vocale codée ».
Le troisième est, comme le premier, plus court. Ici le langage est plus calme ; il se conjugue à une musique harmonieuse, un hymne proche du chant grégorien. Il y a souvent une seule ligne monodique qui se réverbère dans un grand espace acoustique.
Il y a une petite division de ligne contre ligne, ou la musique contre l’auditeur, lorsque la réverbération élimine le sens de la séparation entre l’auditeur et l’objet musical. Le paradis du Temple de l’écoute est imaginé.
Les mouvements sont joués en continu.

Jonathan Harvey


XLIIIe Prix International d’Art Contemporain

Su-Mei Tse

« Toujours rappeler qu’on est ailleurs » Extrait du texte de Raymond Delambre, Su-Mei Tse :l’œil écoute, p.14 (Catalogue Su-Mei Tse, The Renaissance Society, Chicago, Casino Luxembourg, 2006).

Née en 1973 au Luxembourg (vit et travaille entre Luxembourg, Paris et Berlin), Su-Mei Tse opère dans son travail une synthèse poétique du son et de l’image qui prend forme dans des médias variés : photographie, vidéo, installation, objets. Elle qui ne cesse de déplacer et d’interroger les angles de vue, travaille une identité harmonique entre des éléments organiques, matériels et culturels à priori inassimilables.

Avant de se faire connaître dans le milieu de l’art, Su-Mei Tse (fille de musiciens professionnels) avait achevé des études musicales et obtenu un premier prix de violoncelle en 1991 - 1er Prix de violoncelle, 1er Prix en musique de chambre, Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg. Elle a cependant choisi d’orienter son terrain d’expression vers les arts visuels. Un terrain plus vaste et plus ouvert, selon elle, aux expérimentations. On ne s’étonnera pas pour autant, au vu de son parcours, que nombre de ses œuvres se réfèrent tantôt à l’univers musical, tantôt à ses origines bi-culturelles (Chine et Angleterre) et aux diverses imprégnations qui en résultent. Si dans certaines pièces l’artiste témoigne – non sans douleur mais néanmoins avec humour – du contraste existant entre la rigueur de l’apprentissage musical et l’expression libre et spontanée, d’autres œuvres interrogent l’empreinte laissée par l’environnement culturel sur notre perception. Extrait du texte de Magali Parmentier, (Frac Lorraine, exposition A l’horizon de shangri-la, juillet-septembre 2007)
Su-Mei Tse pratique un art du contrepoint, de l’écart, du détournement et du déplacement. La projection vidéo Les balayeurs du désert (2003) aspire à endiguer le temps : sinon des techniciens de surface en uniforme, assurément des agents de la propreté de Paris, empilent vainement le sable dont les tas, dignes de Sisyphe, ne grossissent guère : de leurs pauses, ils reprennent haleine… La vidéo The Yellow Mountain (2004) illustre la récursivité temporelle. Le lever de « soleil » s’effectue dans deux directions, le disque solaire changeant finalement carrément d’avis pour disparaître à l’horizon. De concert avec le caractère spéculaire, l’entreprise se décèle récursive – la boucle vidéo souvent fréquentée par la vidéaste ou l’autisme revendiqué par Le tondeur du dimanche (2000), ou encore Le musicien autiste (1999-2003) en témoignent. Extrait du texte de Raymond Delambre, Su-Mei Tse :l’œil écoute, p.12 (Catalogue Su-Mei Tse, The Renaissance Society, Chicago, Casino Luxembourg, 2006).
[…]

« La préoccupation principale de Su-Mei Tse est de chercher des langages qui sont universels, des langages qui regroupent plus qu’ils ne séparent, entre deux, voire trois cultures, étant par là même l’expression du Luxembourg. L’univers de Su-Mei Tse s’articule autour du son, de l’image et du corps. C’est un travail sur le rythme, un rythme organique qu’elle ne fabrique pas et dont elle se sert comme une chorégraphe.
En fait, elle utilise la musique, la photographie, le cinéma et la danse. […]
À la pointe de la technologie, son travail garde cependant un côté artisanal. Ses sujets sont humains et poétiques, accessibles et compréhensibles par tous. Qu’elle ait exploité sa double formation – musicale et artistique – pour aboutir à une œuvre « totale » fait d’elle une artiste hors norme. Sa fragilité physique n’est qu’apparente. Réfléchie et extrêmement raisonnée, trouvant assez vite les moyens pour exprimer ce qu’elle veut, Su-Mei Tse ne crée pas par impulsion, mais avec un mental précis », explique Marie- Claude Beaud.
De nombreuses pièces sont issues d’un dialogue et d‘une collaboration intime avec son partenaire Jean-Lou Majerus.

Expositions personnelles

2009 : Art Tower Mito, Mito, Japon (07.02-10.05)

2008 : Some Magical Clangs, Su-Mei Tse + Virginie Yassef, CRAC Alsace, Altkirch, France
Bird Cage, Su-Mei Tse & Jean-Lou Majerus, commande publique, Kirchberg, Luxembourg
East Wind, Seattle Asian Art Museum, Seattle, USA
1000 words for snow, Beaumontpublic, Luxembourg

2007 : Duologue, Lee Mingwei & Su-Mei Tse, 2 Solo Exhibitions, MOCA Taipei, Taiwan
Media Test Wall : Su-Mei Tse, MIT List Visual Arts Center, Cambridge, MA, USA
Su-Mei Tse, AD Gallery, Athènes, Grèce

2006 : Su-Mei Tse, Tim Van Laere Gallery, Anvers, Belgique
Proposition de détour, Peter Blum Gallery Chelsea, New York, USA
PS1, New York, USA
su-mei tse … …, Casino, Forum d’Art Contemporain, Luxembourg

2005 : The ICH-Manifestation, The Renaissance Society, Chicago, USA
Su-Mei Tse SOLO, Museet for Samtidskunst, Roskilde, Danemark

2004 : Recent Works, Peter Blum Gallery, New York, USA
Tim Van Laere Gallery, Anvers, Belgique
The First of Moderna Su-Mei Tse, Moderna Museet, Stockholm, Suède
JETZT, AD Gallery, Athènes, Grèce

2003 : Air conditioned, Esposizione Internazionale d’Arte, Biennale di Venezia (Pavillon du Luxembourg), Italie

Prix : 2006 : SR-Medienkunstpreis, Saarländischer Rundfunk, Saarbrücken, 2006

2005 : Edward Steichen Award, bourse et résidence d’artiste à NY pour 2006

2003 : Lion d’Or pour la meilleure participation nationale, Esposizione Internazionale d’Arte, Biennale di Venezia, Venise

2001 Prix d’Art Robert Schuman, prix interrégional SaarLorLux

Etudes : 2000 : Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques avec les félicitations du Jury, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris

1996 : Diplôme de BTS textile et impression, Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués, Paris



A supprimer
-La campagne de communication « Monaco accueille le Tour » présentée à la presse
-Trois questions à M. Paul Masseron, Conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur
-Flash'Image - le Conseiller de Gouvernement pour les Affaires Sociales et la Santé reçoit l'USM et la Fédération Patronale.
-Fête Nationale 2008 - Parking gratuit au Centre Commercial Carrefour
-Fête Nationale 2008 - Mesures de sécurité - Feu d’artifice
-Fête Nationale 2008 - transferts en bus gratuits
-Fête Nationale 2008 – la Mairie invite la population à pavoiser
-13e colloque de langues dialectales
-Journée Portes Ouvertes à l'Ecole d'Infirmières
-Partenariat avec l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) dans la lutte contre la bilharziose
-le grand départ du Tour de France à Monaco 2, 4 et 5 juillet 2009
-Nouveau Radar IRMA
- A partir du 2 février, des bus plus fréquents du matin au soir !
-Commission Mixte italo-monégasque entre la Principauté de Monaco et l’Italie
-Vaccination fièvre jaune en Principauté
-Action de prévention les jeudi 19 et vendredi 20 février 2009 à la Salle des Variétés
-Musée océanographique de Monaco : Programme des films et des animations du 21 février jusqu’au 8 mars 2009
-Travaux de démolition de l’Ecole du Rocher pendant les vacances scolaires
-Naissance d’un nouveau circuit en 2010 : l’IAAF Diamond League
-La Principauté de Monaco participe à la Xe Conférence Alpine à Evian
-Le boulevard du Larvotto ouvert dans les deux sens
-Enquête d’opinion “Vision des Monégasques sur leur service public“
-La parution du premier rapport public de la Commission Supérieure des Comptes
-Vols à main armée
-Vingtième anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux Droits de l’Enfant
-Communiqué de presse
-Nomination du directeur du Musée National de Monaco
-Communiqué de presse
-Mesures prises par la Direction de la Sûreté Publique suite au deux attaques à main armées du 13 mars dernier
-Etablissement des relations diplomatiques entre la Principauté de Monaco et le Commonwealth de La Dominique
-Direction de la Sûreté Publique - Accueil du public
-12ème Marathon de Monaco et des Riviera et 6ème édition du 10 km de Monte-Carlo
-Accès réglementé à Monaco-Ville
- Protocole d’accord – Formation supérieure d’étudiants par Monaco Telecom
- Diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) – Lycée Albert Ier ET D
-Nouvelle offre tarifaire des Parkings Publics
-Réfection des enrobés
- Visite d’une délégation monégasque au Conseil d’Etat Français
-Communiqué de presse
-3ème Rencontre des Métiers de la Banque et de la Finance
-Renouvellement de la convention au profit de l’Amade Burundi, cofinancée par le Gouvernement Princier, l’Amade Mondiale et Fight Aids Monaco
-S.A.S. la Princesse Stéphanie sur Radio Monaco à partir du Jeudi 16 avril 2009 (17h00) pour parler de prévention contre le VIH/SIDA
-MONTE-CARLO ROLEX MASTERS du 11 au 19 avril 2009 - Communiqué n° 2
-MONTE-CARLO ROLEX MASTERS du 11 au 19 avril 2009 - Communiqué n° 3
-Tremblement de terre en Aquila
-Aide aux victimes du tremblement de terre des Abruzzes
-3ème Rencontre des Métiers de la Banque et de la Finance
-Décès Rainier Imperti
-Message de S.E.M. le Ministre d’Etat suite au décès de Monsieur Rainier Imperti
-Monaco Collectif Humanitaire, plus de 50 enfants déjà opérés en Principauté
-Message de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco en date du 19/04/2009
-Visite Officielle de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco en Croatie puis en Roumanie
-Compte-rendu de la visite Officielle de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco en Croatie
-Visite du Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé en Principauté
-Travaux du Grenelle de la mer, Laurent Lucchini désigné
-Musée Océanographique de Monaco, Programme des Vacances de Printemps, du 04 Avril au 03 Mai 2009
-Compte-rendu de la visite Officielle de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco en Roumanie
-Visite Officielle de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco en Roumanie 23 et 24 avril 2009
- Un équipement médical révolutionnaire au CHPG
-Réaction de S.E. M. le Ministre d’Etat aux déclarations de Monsieur Stéphane Valéri, Président du Conseil National, dans Monaco Matin
-Lutte contre la pédopornographie
-Grippe A/H1N1
-Direction de la Sûreté publique - accueil du public
-Un giratoire de bon sens
-Communiqué de presse
-Terminus pour l’hôtel et les immeubles de la rue de la Colle
-Tournage d’un film de cinéma en Principauté de Monaco
-Le Défi Tour : un Tour de France humanitaire pour l'équipe cycliste de l'APHM
-Monaco devant le Conseil des Droits de l’Homme
-S.A.S. la Princesse Stéphanie, Présidente de Fight Aids Monaco (F.A.M.), pose la première pierre de la Maison de Vie implantée à Carpentras
-Referendum populaire sur la loi électorale 21 juin 2009
-S.A.R. la Princesse de Hanovre a participé à la réunion annuelle de l’UNESCO organisée le 14 mai 2009
-Les bus de Monaco gratuits pendant les 4 jours du Grand Prix
-Visite officielle du Directeur Exécutif de l’ONUSIDA en Principauté
-Mise en vente d'un timbre commémoratif le 2 juillet 2009
-Participation de la Principauté de Monaco à la 62ème Assemblée Mondiale de la Santé
-4ème Conférence Hydrographique Internationale Extraordinaire
-Journée Mondiale de l’Océan sur le thème « Un océan, un climat, un futur »
-Journée Mondiale de l'Océan - Programme
-Les bus de Monaco gratuits pour la journée mondiale de l’environnement, vendredi 5 juin 2009
-Centre scientifique de Monaco
-« Les 24 heures » du Défi Tour
-La Direction de l’Environnement s’assure de la qualité des eaux de baignade
-L’avenir du juge d’instruction : un débat pour comprendre
-Journée Mondiale du Réfugié - Exposition de Titouan Lamazou « Femmes réfugiées et déplacées »
- Remise du Prix Alain Vatrican
- Extradition de deux « Pink Panthers »
-La démolition des immeubles de la rue de la Colle et de l’hôtel Tulip Inn se poursuit
-Cas de Grippe A/H1N1
- Année polaire internationale - Expédition Arctique 2009 Students on Ice
-Autorisation « au voyage » sur le territoire italien pour les entreprises monégasques de transports de marchandises
-Soirée « Finishing School Summer Party » au profit de Fight Aids Monaco
- Visite de travail en Suisse de S.E.M. Franck Biancheri
-Partenariats Public - Privé Une délégation monégasque au IIème Salon de la Coopération Internationale Dakar, 29-30 juin et 1er juillet 2009
-La Principauté de Monaco rejoint l’IRENA
-29eme Conférence des Ministres de la Justice des états membres du Conseil de l’Europe
- Campagne de communication contre les dangers de l’alcoolisme
-Commission de coopération franco-monégasque du 25 juin 2009 : une coopération dense et renforcée
- Les Urgences générales du CHPG réintègrent leurs locaux rénovés
-L'anguille européenne inscrite comme espèce protégée par la CITES
-Deux chercheurs du Centre Scientifique de Monaco, les Docteurs Éric Tambutté et Didier Zoccola invités par l’équipe du Professeur Oomori, Université des Ryukyus sur l’île d’Okinawa au Japon
-Collaboration entre le CSM, l'Institut des Sciences de l'Univers du CNRS, l'Université de Paris Sud-XI et le Muséum National d'Histoire Naturelle
-Monaco participe à la réunion ministérielle sur le développement durable de l’Union pour la Méditerranée
-Les bus de Monaco gratuits le samedi 4 juillet pour la 1e étape du Tour de France
-ANNA Le reptile aux grands yeux
-J-3 pour le Défi Tour
-Monaco intègre l'espace européen des paiements – SEPA
-Trajet ligne TGV en PACA
-Aménagement de la rue Saige et réglementation de la circulation
- Le site www.monacovoiturage.mc fait peau neuve
-Baignades à la plage pour les résidents du Cap Fleuri
-Première mission de la commission de travail « Partenariats public-privé » au Salon de la Coopération Internationale à Dakar
-Dernière ligne droite pour les travaux de voirie avenue Crovetto Frères
-Gala d’Eté de Fight Aids Monaco (F.A.M.) avec les artistes de la tournée, « Rfm Party 80 - Tournée 2009 ».
-CONSEILS SANTE, GROSSES CHALEURS : PREVENIR LES RISQUES
-Création à Vienne du « Club des Amis de Monaco en Autriche » :Président et membres du club invités en Principauté
-Monaco signe un accord de transparence fiscale avec la Belgique
-Campagne contre la surexploitation du Thon Rouge de l’Atlantique et de la Méditerranée
-Communiqué concernant la réception annuelle de la Mission permanente de Monaco près l’Office des Nations Unies à Genève, le 13 juillet 2009
-Réception annuelle de l’Ambassade de Monaco à Berne, le 9 juillet 2009
-Cas de grippe A/HI/NI
-« Joyaux de Méditerranée », Galerie des Pêcheurs.
-14e Mondial du Théâtre, 17 au 26 août 2009 – Principauté de Monaco, Communiqué n°2 : Les moments forts du Festival
-Cérémonie de signature de la Convention de non double imposition avec le Grand-Duché de Luxembourg
-Une nouvelle Commission de Contrôle des Informations Nominatives
-Monaco a signé avec la République de Saint-Marin un accord en vue de l’échange de renseignements en matière fiscale.
-Régulation financière : Monaco signe une convention de coopération et d’échange d’informations avec l’Allemagne
-14e Mondial du Théâtre, 17 au 26 août 2009 – Principauté de Monaco, Communiqué n°3
-Nouveau poste de surveillance au Larvotto
-Mise en vente de timbres commémoratifs le 16 septembre 2009
-Deuxième phase de travaux Villa Paloma
-L’ozone en questions
-Dépistage de l'ostéoporose
-Mise en vente de timbres commémoratifs le 5 octobre 2009
-Point de situation - Grippe A/H1 N1
-Centenaire des Ballets Russes - Communiqué n°3
- FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO
- Le Centre Scientifique de Monaco en mission sur le terrain au chevet des coraux méditerranéens
-Monaco et les Etats-Unis signent un accord en matière fiscale
-Garde d’enfants malades à domicile
-TARA OCEANS : Une expédition unique
-Journée européenne du Patrimoine« Monte-Carlo et les Ballets russes »
-Monaco signe avec l’Autriche
-Journée du transport public 2009
-La Direction de l’Action Sanitaire et Sociale communique
-La Principauté de Monaco développe sa coopération dans le domaine de la micro finance
-24ème édition des Monte Carlo Magic Stars 2009
-Coopération fiscale : Monaco confirme ses objectifs. A quelques jours du début du Sommet du G20 qui se tiendra à la fin du mois à Pittsburgh (USA), Monaco est aujourd’hui en mesure de satisfaire aux critères internationaux requis pour accéder à la liste « blanche ».
-FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO
-Bus gratuit dimanche 27 septembre 2009
-Nouvel itinéraire pour les véhicules d’une hauteur de + de 3 m 50 sortant de Fontvieille
- Renouvellement de la coopération avec le Burkina Faso dans le domaine de la sécurité civile
- MonacoBiodiv : un charançon rarissime découvert dans les cavernes des glacis du Palais
- Lancement du Prix Alain Vatrican 2010
-Partenariat entre les Principautés de Monaco et d’Andorre pour soutenir les femmes à Madagascar
- Le Centre Scientifique de Monaco fait la couverture du prestigieux journal de l’Académie Américaine des Sciences
- FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO - Communiqué n°2
-Contrôle permanent de la qualité de l'air dans les parkings publics
-Centenaire des Ballets Russes - communiqué n°4
-Monaco signe avec l’Argentine
- Opération « Monacovoiturage »
-Une délégation monégasque au lancement de l’ « Appel de Cotonou » contre les faux médicaments
-FONDATION PRINCE PIERRE
-Thermographie aérienne de la Principauté dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12 décembre
-Monaco accueillera le Prix Méditerranéen du Journalisme le 5 novembre
- Monaco élu au Conseil Exécutif de l’UNESCO
-Essai de réaménagement de la Darse Sud du Port Hercule
-Musée Océanographique - Programme des vacances de la Toussaint
- Monaco dépose sa demande d’inscrire le thon rouge de l’Atlantique à la CITES
-Petit-déjeuner constructif pour les ONG monégasques
- Recensement de la population de mérous brun le long des côtes monégasques
-France, Italie et Monaco :De notables avancées pour la protection des cétacés
-XXXIVe FESTIVAL INTERNATIONAL DU CIRQUE DE MONTE-CARLO - Communiqué n°2
-Journée mondiale des Droits de l’Enfant- Vendredi 20 novembre 2009 - Auditorium Rainier III
-Présentation de la Campagne de vaccination contre la grippe a/ h1 n1
-A H1 N1 : 9 classes et la SEGPA fermées jusqu’au jeudi 19 novembre 2009
-Grippe A H1 N1 : 7 nouvelles classes fermées jusqu’au lundi 23 novembre 2009
-La Coopération Monégasque soutient la NO FINISH LINE, du 14 au 22 novembre 2009
-SIGNATURE D’UNE CONVENTION DE JUMELAGE ENTRE LE CONSEIL D’ETAT DE LA PRINCIPAUTE DE MONACO ET LE CONSEIL D’ETAT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE
-Exercice antipollution marine au Port de Fontvieille
-Legimonaco : la jurisprudence des tribunaux monégasques sur Internet
-Centenaire des Ballets Russes, Communiqué n°5
- Communiqué de la Direction de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports
- Succès pour la carte couplée « parking / bus »
- Grippe A H1 N1 : 1 nouvelle classe fermée jusqu’au mardi 1er décembre 2009 inclus
-MONACOPHIL 2009
-XXXIVe FESTIVAL INTERNATIONAL DU CIRQUE DE MONTE-CARLO Communiqué n°3
- Figthaids Monaco 1er décembre 2009, Journée Mondiale de lutte contre le Sida
- La Principauté de Monaco et les véhicules électriques
-1er décembre 2009, Journée Mondiale de Lutte contre le Sida Les actions de la Coopération monégasque
-« MonacoPhil 2009 », trois jours à ne pas manquer !
- Fermeture de classes
-Ouverture de l’établissement A Qietüdine
-Vaccinations contre la grippe A H1N1
-Les Journées méditerranéennes sur la Piraterie maritime
-10ème édition de la No Finish Line Les kilomètres de la Fonction Publique rapportent 10.000 €
-FIRST CANDLE FOR LIFE
-Aide humanitaire d’urgence en faveur du Salvador
-Le Gouvernement Princier signe un accord de siège avec la CIESM
-Vaccination antigrippale A (H1 N1)
-Thermographie aérienne de la Principauté en décembre
-Mission de S.A.S la Princesse Stéphanie en République d'Afrique du Sud
-XXXIVe FESTIVAL INTERNATIONAL DU CIRQUE DE MONTE-CARLO - Communiqué n°4
-Les objectifs de la Conférence de Copenhague
-Les actions entreprises par la Principauté de Monaco pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre depuis l’avènement de S.A.S. le Prince Souverain
- Thermographie aérienne de la Principauté dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12 décembre
-Report de la thermographie aérienne de la Principauté
-Dix smart fortwo electric drive dans les rues de Monaco en 2010
-La culture : une des priorités du Gouvernement Princier
-Participation de la Principauté de Monaco à la 25e session de la Conférence Ministérielle de l’Organisation Internationale de la Francophonie (O.I.F.)
-Musée Océanographique de Monaco - Programme des vacances de Noël
- Renouvellement de la Concession SMEG pour 20 ans
-FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO - Saison de conférences 2010
-FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO
- XXXIVe FESTIVAL INTERNATIONAL DU CIRQUE DE MONTE-CARLO - PROGRAMME
-Centenaire des Ballets Russes - Communiqué n°6
-FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO - SAISON DE CONFERENCES 2010
-Exercice de préparation à la lutte antipollution dans la zone RAMOGE
-APPEL DE MONSEIGNEUR L’ARCHEVEQUE DE MONACO EN FAVEUR DES SINISTRES D’HAITI
-Solidarité de La Poste Monaco envers les sinistrés d’Haïti
-PALMARES DU XXXIVe FESTIVAL INTERNATIONAL DU CIRQUE DE MONTE-CARLODU 14 AU 24 JANVIER 2010
- La Principauté se mobilise en faveur d’Haïti
-S.A.S. le Prince Albert II visite l’usine de traitement des eaux résiduaires (UTER)
- Les suivis sanitaire et environnemental du développement d’Ostreopsis ovata, à Monaco, en France et en Italie
- Renouvellement du partenariat avec la ville de Dubrovnik
-DIPLOMATIE : BILAN 2009 ET ORIENTATIONS 2010
-2010, année de la biodiversité
-Lutte contre la drépanocytose, inauguration d’un centre de référence au Mali
-MIRRORS OF THE MAGIC MUSE, Les plus belles images de la femme dans la collection d’Amedeo M. Turello
-« A night in Monte-Carlo », en faveur des enfants handicapés en Caroline du Nord
-Imagina 2010 : La Principauté s’engage en signant la Charte d’Éthique de la 3D et présente un projet de la maquette 3D de Monaco
-Projet de la maquette 3D de Monaco présenté au salon Imagina
-Contribution de 5 centimes d’Euros par m3 sur la facture d’eau au titre de la dépollution
-JOURNEE PORTES OUVERTES A l'OPERA DE MONTE CARLO
-EUROCONTROL : Monaco à la présidence en 2010
-MATCH AMICAL INTERNATIONAL ITALIE – CAMEROUN
-Centenaire des Ballets Russes - communiqué n°7
- FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO SAISON DE CONFERENCES 2010
-POLLUTION MARINE PAR HYDROCARBURES AU LARGE DES EAUX TERRITORIALES DE LA PRINCIPAUTE DE MONACO
-Centenaire des Ballets Russes Acte 2
-La mission Tara Océans dans le golfe de Tadjourah
-Direction de la Coopération Internationale et Chambre de Développement Économique
-Le Gouvernement Princier, le CFM Monaco et la Fondation Grameen Crédit Agricole s’engagent ensemble dans la lutte contre la pauvreté
-FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO SAISON DE CONFERENCES 2010
-La Fondation Prince Pierre de Monaco au Salon du Livre de Paris sur le stand des Editions du Rocher
- Publication du rapport d'activité 2009 de la Commission Supérieure des Comptes
-22 mars 2010, Journée Mondiale de l’Eau, « De l’eau propre pour un monde sain » ; la Principauté toujours mobilisée
- 2010, une année exceptionnelle pour les arts visuels en Principauté de Monaco
-Le Bulletin trimestriel de l'économie en ligne sur le site Internet du Gouvernement
-39e Congrès de la CIESM à Venise, du 10 au 14 mai 2010
-4ème Rencontre des Métiers de la Banque et de la Finance
-Rencontre des Métiers de la Banque et de la Finance, découverte d’une formation pratique et théorique
-Record d’affluence pour la 4e Rencontre des Métiers de la Banque et de la Finance
-Centenaire des Ballets Russes - Communiqué n°9
-Naissance de trois faucons pèlerins dans les falaises du Rocher
-22 mai 2010, « journée internationale de la biodiversité »
-Programme-témoignage d’un couple de photographes : A l’écoute du peuple groenlandais.
-Label bleu pour le chantier de la caserne des pompiers de Fontvieille
-Les vélos de la CAM sur le stand de la Direction de l’Environnement à Monacology
-Journée Mondiale de l'Océan
-Le Grimaldi Forum a dix ans !
-J-12 avant le concert Rock, Place du Palais
-Projet éducatif au Nouveau Musée National de Monaco
 Dernière mise à jour: 16 Aôut 2011 (07:06) Copyright © 2017 Service Informatique du Ministère d'Etat www.gouv.mc